Accueil du site > Diffusion > Contenus en ligne et recomposition : vers quelle interaction sociale (...)

Rencontre en présence de Kévin Bartoli (membre du collectif RyBN, compositeur), Bertrand Charles (membre du collectif RyBN et journaliste), Anne Roquigny (curatrice nouveaux médias) et Anne Laforet (spécialiste du net art)

Les technologies supportées par Internet (messagerie, tchat, web…) ont généré de nouveaux espaces de création. Si aujourd’hui chacun d’entre nous s’implique de plus en plus dans les communautés en ligne telles que msn, myspace, blogger, facebook, SecondLife… afin de tisser de nouveaux liens sociaux, comment les artistes s’emparent-ils de ces contenus ? Il nous a paru intéressant de regarder comment ces derniers, grâce aux juxtapositions instantanées de ces flux d’information et de communication, œuvraient à mettre en relief l’essence des contenus et des constructions sociales à force de composition et de recomposition. Ces juxtapositions parfois ludiques, parfois énormes de sens, nous interrogent sur nos pratiques et sur ces liens que nous tentons de construire, liens qui finalement nous définissent peu à peu.

Dès lors, nous est-il encore possible d’user du web avec la même innocence ? Peut-on à notre tour tenter de composer ou recomposer nos propres espaces d’interaction ?

Réflexion engagée dans le cadre des soirées multimédia de la Maison populaire le vendredi 21 mars 2008 à 20 h 30

Anti Data Mining, RyBN

Anti Data Mining est un projet de recherche basé sur la récupération, via internet, de nombreux indices socio-économiques et des flux boursiers et financiers. Ces données sont archivées et classées, puis sont ensuite soumises au traitement des algorithmes propres au Data Mining. Le projet vise à faire émerger, à visualiser et à anticiper des phénomènes de déséquilibres socio-économiques.

WJ-s, présentation par Anne Roquigny

WJ-s est un dispositif public de performances web (WJ-s/ession) modulable permettant à des acteurs de l’Internet (artistes du son, de l’image, netartistes, bloggeurs, graphistes, flasheurs, programmeurs, programmateurs, activistes, théoriciens des médias, pionniers et mutants du web...) de jouer en live et en haut débit avec la diversité des contenus présents dans l’immensité du réseau.

Performance par Anne Laforet

Anne Laforet est spécialiste du net art et chercheuse. Elle rédige une thèse sur la conservation du net art et a également écrit en 2004 le rapport Net art et institutions artistiques et muséales : problèmatiques et pratiques de la conservation pour la DAP (Délégation aux Arts plastiques / ministère de la Culture). Elle écrit également sur la culture électronique pour le site internet d’Arte et tape sur des claviers d’ordinateurs et de moog.


Haut
Contrat Creative Commons Contenus mis à disposition sous un contrat Creative Commons.
Plan du site | Réalisé avec Spip | Hébergé par Frédéric Guerrier | jQuery Twitter | RSS 2.0