Accueil du site > Ressources > Électrochimie fruitée et sonore

En 1800, le physicien Alessandro Volta empila des rondelles de zinc et de cuivre séparées par une rondelle de tissu imbibé d’eau salée et s’aperçut que cela produisait du courant électrique, d’autant plus fort que sa pile était haute...

Les fruits, un concentré d’énergie

Certains des fruits que vous trouvez dans votre assiette peuvent également servir à produire et conserver l’électricité. Il vous faut pour cela du cuivre, du zinc et de l’acide citrique.

Ainsi, à partir d’une pièce de quelques centimes d’euro ou d’un bout de tuyau en cuivre faisant office de borne positive (+), d’une vis zinguée faisant office de borne négative (-) et d’un citron, vous obtenez : une pile. Mais une pile bien peu puissante… À l’image de l’expérience menée par Alessandro Volta, vous pouvez alors ajouter d’autres citrons et les relier pour fabriquer : une batterie.

Les fruits musicaux

- Le Fruits Bending

Sur ce même principe, vous pouvez également imaginer de véritables instruments de musique en utilisant la composition des fruits.

Voici en images un exemple d’expériences menées par Emmanuel Rébus, ici associant kiwi, cuivre, zinc, et jouets électroniques.

Pour découvrir les principes de base du Circuit Bending, suivez le lien.


- Le JelTone

Le JelTone développé par Ranjit Bhatnagar, quant à lui, utilise un Arduino pour produire simultanément douze notes de musique. Il se compose également de fruits, de papier aluminium, d’un petit amplificateur de haute impédance et d’une prise jack audiopour s’adapter à votre amplificateur.

Si vous souhaitez fabriquer votre propre JelTone, toutes les instructions et codes sont mis à disposition sur le site Thingiverse


Haut
Contrat Creative Commons Contenus mis à disposition sous un contrat Creative Commons.
Plan du site | Réalisé avec Spip | Hébergé par Frédéric Guerrier | jQuery Twitter | RSS 2.0