Accueil du site > Diffusion > Reflets

Mise en ligne : 14 novembre 2013.

Tags :

Jouer de l’espace, danser sur les murs, Lamine Sow, Didier Mayemba et les participants aux ateliers de percussions africaines et de hip-hop avancés de l’Espace Jean-Roger Caussimon vous proposent le 22 novembre à 18 h 30 de questionner les reflets des espaces. Reflets de sons, d’images, de gestes, ici les arts du rythme visent à se rencontrer, cohabiter, voire même se confondre.

Didier Mayemba

L’égale utilisation des espaces et des énergies des danses contemporaines et afro-cubaines, L’ancrage du corps au sol sublimé par le break, les techniques de vibration du corps éprouvés à l’extrême par le pop et l’électro, dessinent une identité artistique urbaine. Accordant la plus grande attention à la transmission des techniques de la danse, Didier Mayemba, fondateur de la compagnie, prend en charge le développement de plusieurs formations amateurs. La compagnie se compose ainsi de jeunes danseurs issus de ces formations.

Lamine Sow

Après avoir fait partie du Ballet Bougarabou au Sénégal, s’être produit dans des spectacles de danses et percussions traditionnelles tel l’Opéra Africa à l’Opéra Garnier en France, Lamine Sow participe au spectacle Black Ballad avec Archie Shepp. Dès lors, il intégre des groupes comme Carlos Ward Quintet, Touré Kunda, Differents Colours, Escape avec Patrick Müller, Black Studies avec Steve MacCraven… Avec son groupe de percussions et de danses, il va alors former Empire Mandingue.

Une proposition développé en collaboration avec le Graffity Research Lab (fr), Édouard Sufrin et présentée à l’Équipement jeunesse de la ville de Tremblay-en-France.

Haut
Contrat Creative Commons Contenus mis à disposition sous un contrat Creative Commons.
Plan du site | Réalisé avec Spip | Hébergé par Frédéric Guerrier | jQuery Twitter | RSS 2.0