Accueil du site > Ressources > Singing Fingers ou comment rendre l’audible visible simplement

Singing Fingers est une application pour iPhone et iPad téléchargeable librement et développée par Eric Rosenbaum et Jay Silver au MIT Media Lab’s Lifelong Kindergarten. Partant de l’idée que la créativité se développe plus facilement dans un contexte lié aux passions et aux centres d’intérêts de chacun, ils ont fondu en un seul outil le dessin et le son en imaginant « des doigts qui chantent ».

Comment ça marche ?

Faites un son tout en déplaçant votre doigt pour enregistrer ce son et lui donner une forme visuelle. Glissez ou appuyez votre doigt sur le dessin que vous venez de faire pour jouer le son en arrière, en avant, de côté, ou par bribes. Et voilà !

Lorsque vous faites glisser votre doigt sur l’écran, votre voix ou d’autres sons proches sont transformées en couleurs pour donner forme à une toile musicale. La hauteur du son est traduite par une couleur, tandis que la puissance du son détermine la grosseur du trait. Si vous démarrez sur un espace blanc, vous enregistrez. Si vous démarrez sur un espace de couleur, vous jouer. Cinq zones de contact sont possibles pour mixer les sons entre eux.

Pour les plus jeunes, Singing Fingers permets ainsi de découvrir la composition d’un son, d’un sample, car il permet de visualiser les sons (hauteur, puissance) ou, à l’inverse, d’entendre les couleurs. Pour les plus avancés, il permet de donner aux sons la forme souhaitée et ainsi de créer son propre instrument de musique.

Une interface simplifiée

À l’ouverture, Singing Fingers vous propose simplement une page blanche. Pour manipuler les sons, vous n’avez besoin que de vos doigts. Pas de boutons, de menus complexes ou de règles pour enregistrer et jouer. Le seul menu existant est là pour vous permettre de manipuler vos fichiers : sauvegarder, charger un enregistrement, obtenir une nouvelle page.

Quelques petits trucs et astuces

- Démarrer toujours sur une zone blanche pour enregistrer.
Si vous démarrer en plaçant votre doigt sur une couleur, il ne sera pas en mode enregistrement. Si vous démarrez sur une zone blanche, vous pourrez enregistrer sur d’autres tracés aussi longtemps que vous émettez des sons pour alimenter la brosse.

- Démarrer sur les couleurs pour lire l’audio et remixer.
Si vous commencez sur une zone blanche, il peut dessiner et enregistrer d’autres sons. Cela arrive parfois quand vous voulez glisser votre doigt sur une ligne de couleur. Une fois que vous avez commencé sur la couleur, vous pouvez aller n’importe où et continuer à jouer autant que vous le souhaitez.

- Jouer avec le microphone.
Sur l’iPad, le microphone est situé juste à côté de la prise casque, en haut à gauche. Sur l’iPhone, il

est en bas. Essayez de parler directement dans le micro (pendant le dessin), ou essayez de maintenir de vous en éloigner. Jouez sur la différence.

- Jouer avec les couleurs.
Les sons forts génèrent une plus large brosse, et les couleurs sont souvent plus saturés. Les sons faibles, au contraire, génèrent une brosse plus petite et des couleurs moins saturées. Vous pouvez jouez avec ces grosseurs et intensités et même changer la couleur de la brosse en chantant dans un emplacement différent.

- Laissez votre doigt glisser sur l’écran.
Ne retenez pas votre doigt lors du dessin de l’enregistrement des sons pour mieux les lire en avant ou en arrière par la suite et éviter de générer un simple « bip ». Il y a quelques exceptions à cette règle, comme pour trouver une certaine couleur avant de commencer à dessiner ou si vous voulez juste dessiner des points.


Haut
Contrat Creative Commons Contenus mis à disposition sous un contrat Creative Commons.
Plan du site | Réalisé avec Spip | Hébergé par Frédéric Guerrier | jQuery Twitter | RSS 2.0